Home » mystères qui nous entourent » Dans le VM, un blanc n’est ni le début, ni la fin d’un mot…

Dans le VM, un blanc n’est ni le début, ni la fin d’un mot…

… c’est les passages des lignes des dessins. Je le dis, et le ré-affirme depuis un certain jour Novembre 2012. Et pourtant, beaucoup de gens persistent dans leurs fourvoiement, continuant à faire des statistiques sur les longueurs des mots et les comparant à celle de langages naturels… Cela ne se peut.

L’affirmation que j’ai faite en Novembre 2012 disait que le dessin au verso participe environ pour 80% de la structure du folio au recto. Nick Pelling considère dans http://voynichthoughts.wordpress.com/top-ten-bad-signs-that-your-theory-is-likely-wrong/ qu’une telle théorie ne peut qu’être fausse.

Ce sont pourtant les faits sur le terrain, le Voynich est ainsi construit même si l’on veut rejeter violemment cette réalité au profit d’historiettes qui amusent bien le public… il reste certes 20% d’affinement du décodage du voynich mais ignorer ma découverte est un peu comme essayer de déchiffrer une pièce de Molière en imposant un dictionnaire suédois… Gageons que cette volonté de faire ignorer, voire cacher délibéremment ou pas, la vérité ne nuise pas trop longtemps à la communauté des gens qui sincérement recherchent le sens véritable de ces pages.

Cela m’énerve car cela ne semble pas aller assez vite et que j’ai le sentiment de ne pas être écouté ni regardé. J’ai beau tenter de crier que c’est comme ci et pas comme ca, rares sont ceux qui comme Ruby de readingvoynich, veulent bien prêter quelque attention à mes propos. Comment se peut-il que tant de gens versent dans tant d’aveuglement ?

Advertisements

2 thoughts on “Dans le VM, un blanc n’est ni le début, ni la fin d’un mot…

  1. Eric, je prête beaucoup d’attention à vos propos, même si je n’ai pas le temps de vérifier par moi-même votre théorie. Je suis occupée à vérifier la mienne. A mon avis c’est cela le but de jeu. Qu’est ce que vous proposez ? Que tous ceux qui ont leurs théories personnelles abandonnent ? C’est comme dire à tous les footballeurs qui ne vont pas marquer au cours du match de rentrer chez eux, en laissant un seul attaquant ? Chacun de nous trouve du plaisir à tenter de déchiffrer le manuscrit, et nous devons faire une équipe.
    Bonne continuation
    Ruby

  2. NonM aiS ilest PoS siBle QueL eTyp eDharm Onie cHerch éE dans le VM soit bien autrement codée que les uns et les autres le recherchent… il se peut même que le texte soit bien plus compressé que ne l’est le dessin, que si l’on retrouve les mêmes motifs d’une page à l’autre, ce soit justement par l’absence de texte compressé en ces endroits… Je ne veux pas lancer une hypothèse dont je n’ai pas la certitude comme supprimer tous les blancs et redonner les bonnes longueurs aux mots, quand il y en a… mais ca me démange assez. Pour que le code s’étende aussi patiemment sur 118 pages, forcément qu’il doit y avoir une certaine familiarisation entre le rédacteur et les éventuels lecteurs sur le système qui l’explique. A force de chercher, on finira bien par en trouver un (de système) qui convienne parfaitement à la situation… la broderie, par exemple, ou le crochet, contiennent beaucoup de similitudes mais le lien ne semble pas total…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s