Home » mystères qui nous entourent » Structures héritées de dioscorides…

Structures héritées de dioscorides…

J’ai pris le discorides italien pour faire plaisir à qui de droit et aussi parce que la structure y est plus facile à voir, mais ils se ressemblent plus ou moins tous…

structdisco

 

On voit que les paragraphes commencent par une Lettrine majuscule encadrée en vert.

Qu’ils ont un corps rempli et régulier, encadré en bleu.

Et surtout qu’ils possèdent une attribution-signature, encadré en rouge, dans le VM comme dans le discoride.

Reste que tout cela peut se faire aussi bien graphiquement que scripturalement.

Advertisements

4 thoughts on “Structures héritées de dioscorides…

  1. Je ne sais pas trop,on se retrouve sur cette premiere page avec deux structures évidentes, celle du graphisme par transparence et celle de paragraphes similaires au discoride… plus des informations dans les signes similaires à des fabrications en fil de fer. Il faudrait déjà vérifier comment cela se retrouve dans les pages suivantes. Le graphisme-ferronerie,c’est clair, les 26 signes me font penser même à un genre ancien de machine à taper. Chaque signe pourrait être une aiguille aussi. Mais on se fie à la structure discoride, le texte co-existe en même temps que le graphisme, et pour le moment, à mes yeux, il y a là comme un petit mystère assez controversant pour ma théorie… peut-être que les ronds appartiennent à la partie codage graphique et les barres à celle du texte. Les décalages graphiques sont aussi pour moi une source d’intrigue. Est-ce que je serais tombé dans le piège de ne voir que ce que j’ai envie de voir ?

  2. après une rapide vérification, il n’est pas très évident de distinguer vraiment une structure disco(ri)des sur les pages suvantes… l’encre des “signatures” parait plus foncée en plus sur la première page… alors je reste avec les évidences graphiques et une petite retenue considérant la possibilité d’un mixage avec du texte signé ou non.

  3. la derniere signature tout en bas est bien plus foncée que le paragraphe assez effacé qui la précède… quelqu’un a peut-être repassé des signes sur la page. Quatre signatures pourraient correspondre à quatre citations ou quatre auteurs ayant écrit sur cette page. l’ecriture du premier et troisieme paragraphe semblent proches avec des boucles souples et des appuis similaires sur la plume, un peu féminins. Dans le second les signes sont plus verticaux , trappus et ramassés sur eux-même, un homme aurait pu en être l’auteur. Enfin sur le dernier, la plume a été plus légère, d’où son plus grand effacement, et la signature est plus courte. “Le chef” plus agé et moins rapide que ceux du dessus…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s