vagabondage…

Si les disciplines gravitant autour du tissage (tricot, crochet, broderies…) se prêtent bien au gammes présentées dans le VM à cause des transparences souvent multiples avec les pages avoisinantes, je n’en oublie pas pour autant des autres probabilités comme des émaux, des grilles de jardin, des filets, de la verroterie ou de la peinture… etc…etc…

Comme gamme graphique, on peut penser aussi à de la vaisselle, des lustres, des mobiliers en bois… graphique ou gestuelle, la frontière est assez floue et les correspondances nombreuses.

Mais voilà, ce Dimanche mon surf sur le net a l’âme un peut vagabonde et l’idée de plateau ciselé à cause de ses deux faces, a retenu mon attention…

delcampe

 

alors pourquoi pas ? un ancêtre de vaisselier ? Guy Degrène avant Guy Degrène ?

Essayons d’être encore plus clair sur cette page 67

page67A2P1b

 

Ce qu’il faut voir, repérer, comprendre, c’est que les étoiles encerclées de vert sont de l’autre côté du feuillet et que le code est devant.

Sur la dernière ligne, il est net que le code “2a2” occupe précisément la même longueur que la Star1 et est précédé et suivi d’un blanc.

De même, la Star2 occupe précisément la même longueur que le code “2oa2” et est précédée et suivie d’un blanc.

Ce qui nous fait six évènements en série de probabilité généreusement attribuée à 50% :

1) “un blanc précède Star1” donne 50%

2) “la longueur de Star1 est celle de 2a2″ donne 25%

3)”un blanc suit Star1″ donne 12.5%

4)”un blanc précède Star2″ donne 6.25%

5)”la longueur de Star2 est celle de 2oa2″ donne 3.125%

6)”un blanc suit Star2” donne une probabilité de 1.5625%

Ce qui nous place avec une improbabilité de  98,4375% que ce ne soit pas ce que j’annonce…

On peut avoir des doutes sur le traffic des données, mais  je vous promets, et c’est vérifiable que je n’ai rien arrangé,

que la transparence a été faite en alignant les parties bleues de la grande roue et que les données sont donc dans

leur état brut, avec les avantages et les défauts que cela implique.

la réponse de Stephen Bax…

j’ai recu la réponse de Stephen Bax :

Personally, I think the truth is more boring than you suggest. I feel the manuscript is simply written in an unknown script and an unknown language.

I am sorry to say i can’t see the patterns you have suggested, but that is no reason to stop your investigations. Maybe others have better eyes than I do!”

Stephen Bax, le 4 Juin 2014″

il dit :

“Personnellement, je pense que la vérité est plus ennuyeuse que tu ne le suggères. Je pense que le manuscrit est écrit dans une écriture inconnue et un langage inconnu.

Je suis désolé de dire que je ne peux pas voir les formes que tu as suggérées, mais ce n’est pas une raison d’arrêter tes recherches. Peut-être que d’autres auront meilleure vue que moi !”

Bref, il semblerait que je ne l’ai guère convaincu.

Laissons donc le temps couler sur cette affaire, la vérité saura se faire valoir bien assez tôt.

Le fait étant, c’est qu’en 2 ans et demi, tout n’a fait que confirmer mes soupçons initiaux acquis en 7 jours.

Je m’interroge toujours si une langue inconnue, d’une écriture certes peu connue se mélange aux codes graphiques, ou quelque expression hiéroglyphique, chorégraphique ou mécanique, il est vrai.

Mais les alignements sur les dessins en transparence ne me paraissent que fort peu contestables; Je n’ai pas voulu aller trop loin car cela nécessite beaucoup de temps, mais ici est la voie de la Vérité.

Se fera-t-elle enterrer ou doit-on la réserver pour encore plus tard ? Un jour, peut-être, les personnes trompées feront leur compte et sans doute apprécieront davantage les parties romancées que

mes pâles décodages personnels et sans grand intérêt, en définitive.